affiliation network

Networks : retenez l’attention de nouveaux clients !

Jean-Sébastien Coblence Affiliation Leave a Comment

Temps de lecture : 3 minutes

Voilà un sujet qui peut paraître simple mais qui peut impliquer quantité d’acteurs. Depuis quelques années, on ne compte plus les nouveaux partenaires venant proposer leur service afin de capter le graal : un nouveau client.

Être visible, se faire connaître, être partout et retenir le client. Chaque marchand depuis la nuit des temps à cela en tête, alors avant on faisait comment ? Les panneaux publicitaires, les journaux, la télévision, la radio…et maintenant ? Les networks sont là pour vous. Mais qui sont-ils et surtout que font-ils ? Quelle est leur diffusion, combien cela coûte… voici un rapide tour d’horizon des partenaires avec qui nous travaillons.

Editeurs et régies

Si vous souhaitez être visible sur des sites en affinité avec votre marque, les médias digitaux sont vos meilleurs amis (Le Monde, L’Equipe, Adverline, Orange, Le Figaro…).

  • L’objectif : visibilité ! Ces diffusions vous donnent accès à des millions de personnes.
  • Le frein :  le prix de ces campagnes, dû à la notoriété des médias. La présence est très chère.
  • Notre recommandation : utiliser ces acteurs lors de périodes fortes de votre marque (actualité importante, nouveaux produits…). Modèle économique au CPM ou CPC.

Native ads

Et si je pouvais être visible au milieu de cet article ? Voilà ce que pensaient de nombreux responsables en lisant quelques articles en ligne…et leurs vœux ont été exaucés. (Taboola, Outbrain, Quantum, Screenview…)

  • L’objectif : être associé à un article en rapport avec mon produit, se placer en tant que référent. L’internaute identifie alors son besoin avec la marque proposée.
  • Le frein : ce levier peut paraître ambiguë aux internautes car certains n’affichent pas l’aspect publicitaire.
  • Notre recommandation : bien sélectionner le cadre de diffusion et ne pas cacher le côté publicitaire. Modèle économique principalement au CPC, possibilité au CPA en couplant avec du retargeting.

Pre-targeting

Vous pensez que l’on peut demander au marketing de trouver des personnes qui vont chez vos concurrents ? Bon d’accord, ce n’est pas exactement ça, mais presque. Ces partenaires analysent les comportements des internautes de votre site et en définissent des indices d’achat pour aller chercher des audiences similaires. (Adroll, Bigbangdata, Antvoice, Dataaudience…)

  • L’objectif : trouver des personnes qui ne viennent pas chez vous, mais avec une possible forte appétence pour vos produits.
  • Le frein : attention toutefois à bien avoir un œil sur le cadre de diffusion et les performances des profils types.
  • Notre recommandation : c’est un incontournable en terme d’acquisition donc allez-y. Modèle économique au CPC mais possible au CPA en couplant avec une diffusion de type retargeting.

Retargeting

Le client est parti, mais est-ce qu’il m’a déjà oublié ? Oui, je crois qu’on va lui rappeler, car avec tous ces efforts ce serait dommage de le laisser partir comme ça ! Pourquoi ne pas diffuser des bannières statiques ou dynamiques aux internautes ayant quitté votre site ? (Adverline, Cibleclic, Nextperf…)

  • L’objectif : Il est plus simple de battre le fer tant qu’il est encore chaud, car si l’intention est là il faut conclure ! Il est venu, il a vu, il a presque acheté…et puis il revient et sereinement il achète.
  • Le frein : dis-moi, je ne l’ai pas vu 25 fois aujourd’hui cette bannière ? Ha non, pardon 35. Ne pas surexposer l’internaute, le capping est important pour lui, mais surtout pour vous. Validez bien le fait que les bannières soient bien au-dessus de la ligne de flottaison pour être visible.
  • Notre recommandation : n’hésitez pas à mettre plusieurs acteurs sur la campagne au CPA. Alors oui, il y a du post-view, mais en travaillant sur la fenêtre d’attribution, la rémunération et le capping on peut maîtriser son impact. Pour les marques à fort trafic, le CPC est de mise.

Overlay

Tiens, on a quelqu’un sur notre page panier, c’est cool, il a pris pour 300€ de produit… Mais attend…encore un qui abandonne son panier ! Repose en paix panier abandonné. Mais alors que faire ? Et si on proposait à ces clients des offres pour qu’ils ne partent pas. (Beyable, Yieldify, Cibleclic, Salecycle…)

  • L’objectif : l’idée est de repérer l’action de l’internaute sur votre site (volonté de fermer la page) pour lui pousser des offres. Il est sur la page panier, et une offre bien placée le fera rester. Sur chaque page, une action est possible (une adresse mail pour la page d’accueil, un autre produit sur une page produit…).
  • Le frein : attention à ce que le partenaire intègre bien les créas sur votre site pour que cela ne semble pas trop intrusif.
  • Notre recommandation : sur votre programme d’affiliation bien déprioriser ces acteurs pour ne pas aller à l’encontre des autres partenaires. Modèle économique au CPA.

Comme vous pouvez le voir il y a beaucoup de choses à faire et nous sommes là pour vous expliquer tout cela et vous accompagner dans la gestion de vos campagnes d’acquisition. Alors n’hésitez pas à me contacter.

Jean-Sébastien Coblence

Jean-Sébastien Coblence

Après des début dans le marketing classique, il est tombé dans l’univers du digital depuis plus de 8 ans maintenant. Afin de mieux comprendre les différents enjeux il a côtoyé les différents aspects d’accompagnement des clients : trafic manager, gestion affilié, commercial, account manager et maintenant responsable d’équipe auprès des e-commerçants. Il prend plaisir à accompagner ses clients dans le développement de leur acquisition en ligne en leur présentant les meilleurs partenaires.

Autres billets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *